shutterstock_228567865_NEb - copie.jpg
IMG_1386.JPG
Slideshow_Rallygraf-2.jpg
ban_y&b_home_2.jpg
Capture d’écran 2017-02-28 à 15.41.52.png
shutterstock_228567865_NEb - copie.jpg

NOTRE HISTOIRE


YEMA,
Marque emblématique depuis 1948

SCROLL DOWN

NOTRE HISTOIRE


YEMA,
Marque emblématique depuis 1948

NOTRE HISTOIRE

Maison horlogère française depuis 1948

Créée en 1948 par Henry Louis Belmont à Besançon, Yema a pour ambition de penser, créer, assembler et produire des montres de haute qualité. L’histoire raconte que le nom de la marque est né de l’imagination d'un adolescent lors d'un concours. Sans le savoir, l'élève imagina un nom qui allait devenir synonyme de montres d'excellence à la française.

L'évolution de la marque est jalonnée de moments forts : la montre antichoc dans les années 50 ; la « Superman » étanche à 300 mètres en 1963 ; la « Rallygraf » équipée d’un tachymètre pour les passionnés d'automobile en 1968 ; la « Spationaute » première montre française à voler dans l'espace avec Jean-Loup Chretien en 1982 ; la « North Pole » qui accompagnera Nicolas Hulot et Hubert de Chevigny dans l'exploit du pôle Nord en 1987... La marque rend hommage aux sportifs de haut niveau avec son slogan « Yema the time of Heroes ».

Yema décide en 2004 de revenir à ses valeurs et à ses origines, en devenant Maison d’excellence de l’horlogerie française. Elle s’appuie sur de nouvelles collections articulées autour de trois concepts forts : des montres iconiques, une haute technicité, un design élégant et sportif.

En 2016 et 2017, Yema réédite ses modèles historiques : « Rallygraf », « Meangraf », « Landgraf », « Superman », « Spationaute » et « Pro Diver 300 ». D’autres modèles tout aussi emblématiques verront le jour en 2017, comme la « Superman » ou encore la « Yachtingraf »... 

IMG_1386.JPG

NOUVELLE SUPERMAN


NOUVELLE SUPERMAN


NOUVELLE YEMA SUPERMAN

RETOUR AUX ORIGINES


 
 

HISTOIRE

LA NAISSANCE D'UN mythe

Il faut remonter en 1963 pour découvrir la toute première Yema Superman.

Une montre élaborée dans un premier temps pour les professionnels de la plongée (grâce à son étanchéité de 300 mètres et son Brevet « Patent Pending »), elle est également équipée d’une butée de frein de sécurité (ou Bloque Lunette) ce qui lui rend un aspect distinctif et unique. 


 
 

1970

L'âge d'or

Réputée indestructible, la Superman est à l’époque choisie par l’armée de l’air française pour équiper ses pilotes.
De nombreuses déclinaisons ont été ensuite produites par Yema pour ce modèle emblématique de fabrication française afin de toucher un plus large public, comme par exemple la fameuse 53.00.16 et son cadran Black ou encore la 24.11.17 avec son cadran bleu Irisé et sa trotteuse « Pelle ». 

 

Capture d’écran 2017-02-28 à 13.53.12.png

 
Capture d’écran 2017-02-28 à 13.55.18.png
 

2017

L'héritage

Yema propose en 2017, une réédition du modèle Superman en restant fidèle aux codes et caractéristiques qui lui ont valu son succès : 300 mètres d’étanchéité - Butée de frein de sécurité - Aiguille des minutes en forme de flèche - Couronne vissée - Boite en Acier - Trotteuse « Pelle »

Le modèle reprend également les trois couleurs de cadran d’époque existant : Bleu mystérieux , Vif argent et Noir satin. 

 
Slideshow_Rallygraf-2.jpg

NOUVELLE RALLYGRAF


NOUVELLE RALLYGRAF


NOUVELLE YEMA RALLYGRAF

RETOUR A L'EMOTION


Inspirée de l’âge d’or de Yema...

Empreinte des codes de l’automobile, la Rallygraf, née en 1963, s’adresse aux amateurs de sensations fortes.

Conçue et assemblée en France, elle est équipée d’un tachymètre et d’un chronographe protégés au coeur d’un boitier en acier inox L316 ultra-solide et d’un verre minéral haute résistance bombé, comme à l’époque.

Avec la Rallygraf, Yema confirme sa volonté de séduire avec des montres fiables, techniques et performantes au design intemporel.

BandeauRallygraf_Newformat.jpg
ban_y&b_home_2.jpg

LE MOUVEMENT AMBRE


LE MOUVEMENT AMBRE


 

AMBRE MPB

MOUVEMENT AUTOMATIQUE

La version automatique de la Superman est dotée d’un mouvement mécanique à remontage automatique, fabriqué en France, entièrement conçu, élaboré et assemblé à Morteau au sein des ateliers du groupe Ambre.

Équipé d’une masse oscillante montée sur roulement à billes tournant dans les 2 sens, il garantit un remontage rapide du ressort et d’une réserve de marche confortable de 45 heures. A ce gain d’efficacité s'ajoute la précision, assurée par un organe régulateur dont le balancier bat à une fréquence de 28 800 alternances par heure. L’empierage totalise 31 rubis dont 2 situés aux extrémités de l’axe du barillet : un choix technique permettant de réduire efficacement les frictions généralement constatées au niveau de cet élément sur les mouvements mécaniques.

Ce mouvement « maison » a passé sans peine le test dit de la « Guillotine », soumettant, entre autres, le mécanisme à une série de chocs sur sa tranche, gage de sa solidité. 

Capture d’écran 2017-02-28 à 15.41.52.png

LE FILM


LE FILM